5 façons de lire des mangas gratuitement sans scan

Posté le 27 septembre 2017 par

Si tu es arrivé sur cet article en cherchant le dernier scan de One Piece, pas la peine de t’expliquer de quoi on parle. Pour les autres, petit cours de rattrapage avant d’entrer dans le débat. Qu’est-ce que le scantrad ? On peut voir ça comme l’équivalent du piratage de films ou de séries mais version mangas.

Un scan ou scantrad, c’est donc une copie du manga papier qui est ensuite « nettoyé » (on enlève les textes d’origine) puis traduit par des fans et mis en ligne à disposition de tous. Qui fait ça ? Des fans certes… mais des pirates quand même.

Oui parce que techniquement ce n’est pas légal. Mais il faut reconnaître que ça permet d’accéder gratuitement et rapidement (souvent avant la sortie dans ton pays) à des mangas.

Alors, des gentils ou des méchants ces pirates ? Pour être francs, ce n’est pas notre rôle de trancher ce débat. Par contre on a voulu faire un état des lieux. Et lister les alternatives au scan pour lire des mangas gratuitement. Tu verras, on est dedans 😉 (Si tu connais déjà le débat et que tu veux juste lire gratuitement, scrolle directement jusqu’en bas).

Les pirates sont-ils de « mauvais garçons » ?

Le scan, c’est devenu tellement commun et banal quand tu lis des mangas que la plupart des fans en oublient totalement que c’est illégal.

Mais souvent c’est pourtant autre chose qui ennuie presque plus les gens. C’est ce que ça veut dire de pirater une BD. La question morale donc.

Au sens où quand on pirate une œuvre, l’auteur ne touche pas ses droits d’auteur. Donc quelque part, il a bossé gratuitement.

Et derrière l’auteur, il y a aussi tout le circuit d’édition, qui permet au manga de voir le jour, de gagner en notoriété, de s’exporter…

Les pirates sont-ils des "mauvais garçons" ?

Quand on pirate, c’est mathématique, on court-circuite cette partie. Et donc on l’affaiblit.

À tel point que certains disent que ton manga préféré n’existerait pas si tout le monde le lisait en scantrad.

Un autre élément qui dérange parfois, c’est que les plateformes de scantrad gagnent elles-mêmes de l’argent.

Avec les demandes de dons et les pubs, c’est un vrai business.

Sauf que l’auteur ne gagne rien et que les nettoyeurs et les traducteurs travaillent gratuitement au nom de l’amour du manga (et de la gloire, un peu)…

 

Mais les pirates soulèvent quand même des points super importants.

Parce que ce qu’il y a de certain, c’est que le scantrad répond à un besoin.

On ne consomme plus la culture et les loisirs comme nos parents. On a créé cette relation privilégiée avec nos ordis et nos smartphones, et les habitudes ont changé.

Le monde a changé.

Et on ne peut pas faire comme si de rien n’était.

Or beaucoup reprochent aux éditeurs d’être beaucoup trop lents à s’adapter (sauf nouuuuuuuuuuuus !!!).

C’est vrai, pourquoi faut-il attendre des mois avant de lire son manga en français dans un monde où tout le reste va si vite ?

Et puis il y a aussi la question du format.

Pourquoi se contenter du papier quand on a toujours son smartphone avec soi ?

Ensuite, les pirates, et tous ceux qui ont un gros rythme de lecture, posent la question du prix.

Comment continuer à lire sans vider son compte en banque quand on a un mangappétit totalement insatiable?

Il faut bien reconnaître que les scantrad sont venus apporter une réponse à toutes ces questions en offrant du gratuit, du digital et des contenus ultra récents.

Mais aussi de l’illégal…

Donc retour à la case départ. Voilà pour le tour du débat.
Mais il ne faut pas oublier qu’il existe d’autres solutions totalement ou partiellement gratuites ☺

 

Eh oui, il y a des alternatives au scantrad !

Tu n’as pas le sou et tu es en mal de mangas ? Mais les scantrads te lassent ?

Bonne nouvelle, et c’est cadeau, voici les principales possibilités pour lire des mangas moins cher ou gratuitement en toute légalité !

 

  • 1

    LES OFFRES ÉDITEURS

    Ils ont bien conscience que tout le monde ne peut pas s’offrir 10 mangas à 7 euros toutes les semaines. Du coup, pour attirer et fidéliser, ils proposent souvent des packs ou des tomes à tarif réduit. Ouvre l’œil et le bon ☺

  • 2

    LES ACHATS GROUPÉS

    Tu peux choisir de mutualiser les coûts de ta passion avec ceux qui ont les mêmes goûts autour de toi. Si tu mets en commun avec un frère et une copine pour acheter ensemble la série One Piece par exemple, ça te fait quand même deux mangas sur trois gratuits. À bon entendeur…

  • 3

    LA BIBLIOTHÈQUE

    Ahah, tu n’imaginais pas qu’on aller te la conseiller celle-là hein ? 😉 Eh ben si. On ose tout nous ! Il faut dire que nos chères bibliothèques municipales ont fait de gros efforts ces dernières années pour mettre des BD et des mangas sur les étagères. Après, ça suit les goûts du bibliothécaire, faut juste espérer qu’il assure. Psst : on fait parfois des rencontres sympas à la bibli. Surtout au rayon manga ☺ ☺ ☺

  • 4

    LE SIMULTRAD

    Là, on rentre sur le digital. Le simultrad, c’est une initiative des éditeurs pour répondre à la demande des fans de pouvoir lire leurs mangas en ligne. Avec le simultrad tu payes le droit de lire ton manga en mode digital, en même temps que la parution japonaise. Et déjà traduit ! Côté tarif, compte 0.5 euro environ pour un chapitre de Naruto. Par contre, niveau confort de lecture, c’est moyen : les formats restent ceux d’un livre, donc bof bof sur écran.

  • 5

    LES WEBTOONS

    Coucou c’est nous ! Le webtoon, c’est du manga en ligne. Grosse particularité, c’est un format de lecture adapté : tu scrolles vers le bas pour lire comme sur snapchat c’est vraiment plus agréable à lire. Si tu as déjà essayé de lire un scantrad sur un smartphone, tu sais pourquoi on a fait ça ☺

Le webtoon, comme chez Delitoon, c’est une offre légale qui été créée en Asie, comme les mangas, plus précisément en Corée du Sud, le pays du Gangnam Style. Les sociétés de webtoon sont des éditeurs, donc, les auteurs sont rémunérés, mais aussi tous ceux qui ont participé au process : les traducteurs, les lettreurs, les développeurs etc.

Argggggggggggg, mais alors c’est payant ?

Oui. Mais avec tout un tas d’épisodes gratuits et même souvent des séries entières. ☺

Chez delitoon, on a créé plein de manières de lire gratuitement. Il y a les premiers épisodes de toutes les séries qui sont gratuits, et on ne s’arrête pas là, il y a aussi des épisodes qui se débloquent chaque semaine, ou encore des Free Tickets

En switchant d’une série à l’autre, tu peux te débrouiller pour lire gratuitement plein d’épisodes.

Et si les épisodes que tu veux ne sont pas débloqués, quelques coins et hop. Ça reste beaucoup moins cher que les mangas papier.

Évidemment, ce n’est pas le seul intérêt. S’il n’y avait que l’argent dans la vie, ça se saurait non ?
Le webtoon, c’est aussi une façon de lire des mangas qui n’existent pas en version papier.

Autrement dit une multitude de nouveaux blockbusters à découvrir (avec des épisodes gratuits à se mettre sous la dent toutes les semaines).

En ce moment, chez nous, c’est Honey Blood qui cartonne le plus.

Voilà, on arrive au bout de notre liste. On espère qu’on a pu montrer qu’il existait plein de façons de lire des mangas gratuitement et de découvrir de nouvelles séries.
À très bientôt !!

Ps : Les pirates, ils ont quand même de la chance, parce qu’on rêve tous d’îles mystérieuses et de pièces d’or dans des coffrets en bois depuis qu’on est petits. Avec ce nom ils ont un capital sympathie assez incroyable. Ils se seraient appelés les minipouces, ils auraient vachement moins de succès. Fallait qu’on le dise.

Ps 2 (mais pas la vieille console) : Si tu t’apprêtes à lire ton premier épisode gratuit chez delitoon, on te conseille Honey Blood pour commencer si tu es dans une mood romance et Alive (réservé aux 18+) si tu préfères les zombies survoltés.

Les commentaires sont fermés.