- - - -

Appétit féroce – Personne ne peut me vaincre

Posté le 8 octobre 2021 par

Plus je mange, plus je deviens fort !

Une tarte de pangolin en dessert ?

 

Quoi de mieux qu’une couverture de braconnier pour chasser en toute impunité ? Tuer tous ces animaux rares, ce n’est pas pour le prestige, c’est pour les manger ! Notre héros se nourrit de tous les êtres vivants qu’il chasse : chien, requin, tortue… Cette activité lui permet d’acquérir les capacités et les particularités de chacun d’eux et il est loin d’être rassasié ! Son but, devenir le plus puissant des monstres. Pour cela, il n’hésite pas à s’allier à d’autres chasseurs…

 

Qui va à la chasse…

 

Les activités illégales et dangereuses du braconnier ont fini par intéresser les gouvernements. Le chasseur est désormais chassé ! Une mission est lancée pour attraper celui que tous surnomment « L’animalerie ». Pendant six mois, un agent d’Interpol joue la comédie et se fait passer pour un collègue du chasseur. Une fois que ce dernier lui fait totalement confiance, l’agent le fait tomber dans un piège où l’attendent d’autres policiers. Menotté et en route pour la prison, il est victime d’un terrible accident de voiture…

Perd sa place !

 

Le réveil est compliqué : impossible de dire où il est. Un regard vers le ciel lui permet de constater que celui-ci a deux lunes. Une chose est sûre : il a quitté la Terre. Bonne nouvelle, la civilisation ici est aussi développée que celle du Moyen Âge, les animaux fantastiques sont réels et les armes de guerre actuelles inexistantes ! Ce qui fait de lui… le dernier maillon de la chaîne alimentaire.

Y a pas de déprime quand les assiettes sont des copines

 

Qui ne rêve pas de connaître tous les détails de la cuisine aux écailles de dragon ? Suis les aventures de « L’animalerie » afin de connaître tous les secrets de ces délicieux mets parfumés… Si tu salives à l’idée de combats épiques et les antihéros torturés, c’est bon aussi. Déjà lecteur de Reverse Villain ou Du Retour du Dieu de la Guerre, prépare tes couverts ! 

Les commentaires sont fermés.