bas-les-masques-webtoon
-

Bas les masques : faut-il dépasser la bosszone ?

Posté le 20 février 2019 par

C’est pas bien de mentir à son patron !

Timide et secrète, elle cache à son boss qu’elle est l’inconnue qu’il recherche désespérément. S’il découvre qui elle est, son cœur risque de s’affoler !

 

Elle travaille pour lui comme secrétaire. En toute honnêteté, ce boss lui fiche un peu la trouille. Il est froid comme la glace ce type. Il suffit de le voir pour comprendre pourquoi elle préfère garder son secret pour elle. Son secret ? C’est que c’est elle, l’inconnue qu’il remue ciel et terre pour trouver…. Le destin trouvera-t-il tout de même un moyen de les rapprocher ?

 

Il pense ne jamais l’avoir croisée

 

Son boss la recherche pour une raison simple : il veut rencontrer l’auteur d’un livre qui joue un rôle bien précis dans sa vie. Sauf que l’auteur est une femme, et c’est notre chère secrétaire. Quand on a autant de talent, on ne devrait pas se cacher Mlle Um !!!

 

Bien qu’elle fasse énormément d’efforts pour se cacher, il va devenir de plus en plus difficile de maintenir le secret. Car le directeur ne se contente pas de chercher tranquillement sur son temps libre, non, il a lancé une véritable opération commando ! Entre l’éditrice, son auteur sous pseudo, le boss, son protégé et tous les autres, on dirait que c’est toute la Corée qui est sur l’affaire !

 

Faut-il vraiment dépasser la « bosszone » ?

 

Question à mille euros. Enfin, à mille wons 🤣. A force de coups du destin, la vitre qui sépare Boran (Mlle Um) et son boss va-elle enfin commencer à se fissurer ? Et si elle cède, un rapprochement pourra-t-il se faire, ou sera-t-il exclu par les jalousies et le sens du devoir ?

 

Si Boran est parfaite en auteur de livre pour enfants, encore va-t-elle devoir devenir l’auteur de sa propre vie !  ❤️

 

Le manga « romance de bureau » se réinvente !

 

Dans le style office romance, voilà encore une série qui se place en haut du panier. Un scénario délicat, fin, qui laisse de la place à un peu d’humour sans en devenir bateau, tous les clichés du type sont évités tout en offrant les situations croustillantes et les scènes awkward qui font qu’on aime tant le genre.

 

Si tu cherches des repères pour ce manga, on peut trouver des liens entre d’une part Miss G et le Directeur et de l’autre les Amants du Dragon Noir. Mais on est sur un registre assez différent, qu’on te laisse découvrir !

 

Comme d’habitude, les premiers épisodes du manga, en français, sont gratuits ! A lire en ligne sur l’app ou le site delitoon.

 

 

Les commentaires sont fermés.