deux-instants-manga-pdf
- -

Deux Instants – BL Adulte –

Posté le 30 mars 2020 par

Sensualité mystique !

De la magie au quotidien

 

Dohyung mène une petite vie sans histoire : orphelin depuis plusieurs années, il a appris depuis longtemps à se débrouiller seul. Il jongle ainsi entre son boulot de boulanger et pas mal de temps libre… essentiellement consacré à fantasmer sur les beaux garçons qu’il croise. Bref, rien d’extraordinaire en apparence. Sauf que depuis plusieurs années, il est la proie préférée de certains êtres sacrés…

 

Charmantes divinités

 

Car ce que Dohyung ne sait pas, c’est qu’il est depuis longtemps le protégé d’un dokkaebi, un esprit mystique des légendes coréennes. Et pas n’importe quel dokkaebi : Eunyin est un être exceptionnel, et pas seulement parce qu’il est super sexy. D’ailleurs, lui et Dohyung ont déjà fait connaissance de façon très très intime. Le problème ? Chaque fois qu’ils couchent ensemble, Dohyung perd la mémoire… et oublie l’existence de son divin protecteur ! 

 

Quand le danger rôde

 

Eunyin fait donc des pieds et des mains pour séduire Dohyung après chaque nouvelle amnésie. Mais ce n’est pas seulement une question de fantasme : si le dokkaebi est là, c’est aussi pour le protéger. Car le naïf petit boulanger attise l’intérêt de toutes les créatures légendaires, y compris les plus dangereuses. Depuis quelques temps, le Faucheur est à ses trousses et rêve d’en faire sa nouvelle proie… Eunyin parviendra-t-il à préserver Dohyung du charme pervers de ce dernier ? 

 

Mythologie façon sexy

 

Deux Instants, c’est le nouveau BL adulte qui mélange romance très pimentée et ambiance surnaturelle. En inscrivant l’histoire dans un cadre moderne rehaussé de fantastique, les auteurs proposent un univers complètement original, inspiré des mythes et légendes coréennes. Si tu aimes les personnages séduisants et les scènes très hot, comme dans Blood Link et Dear. Door, tu vas être servi.e ! Pour découvrir la série, active le mode adulte (disponible seulement via navigateur) sur ton compte delitoon 😉

Les commentaires sont fermés.