elfes-prisonniers-orcs-geoliers-manga-vf
- -

Elfes prisonniers, Orcs geôliers – Prison de luxe chez les orcs

Posté le 13 août 2022 par

C’est gentil un orc ?

La guerre est finie, mais pas leur calvaire

 

Grâce au courage de la quatrième compagnie et de sa commandante elfe, l’offensive orc a été stoppée. Les dirigeants des deux pays s’engagent alors dans des pourparlers pour négocier les conditions de la paix. En attendant, des prisonniers politiques sont retenus par les deux camps pour éviter tout nouveau conflit. Entrent en scène, dans la prison des orcs, la capitaine de la septième compagnie, la commandante de la quatrième et quelques soldates… qui vont faire danser leurs geôliers !

 

La prison, c’est plus ce que c’était !

 

Léna, capitaine de la septième compagnie, est prête à supporter la prison et les supplices qui l’attendent… sauf que les orcs sont super gentils ! Elle s’entend même très bien avec son gardien, Bahq. Celui-ci en parle avec ses collègues et découvre qu’ils n’ont pas tous eu la même chance. Rohgan doit supporter la commandante Eishir, qui est la plus râleuse et la plus capricieuse des prisonnières. De son côté, Mohg doit subir les “moqueries” des trois soldates elfes. Pas toujours facile, la vie de geôliers.

 

Cohabitation imprévisible

 

Avec l’avancement des pourparlers, les conditions d’emprisonnement évoluent. Léna et Eishir sont maintenant enfermées ensemble dans une maison, et leurs gardiens sont toujours les mêmes orcs, pour le bonheur de Bahq et le malheur de Rohgan. Mais la cohabitation ne sera pas des plus tranquilles, puisque les deux femmes ont des personnalités bien différentes. Et il semblerait que dans l’ombre, certains œuvrent pour retarder leur libération…

 

Pauvres gardes, chanceuses prisonnières

 

Cela faisait longtemps qu’on n’avait pas lu une série aussi drôle ! Entre la commandante qui passe son temps à se plaindre et à martyriser son geôlier, les soldates et leurs bêtises ou la capitaine et ses lectures, impossible de rester de marbre. Le décalage entre le quotidien des prisonnières dans un camp ennemi et leur relation avec leurs gardiens crée une ambiance inimitable. Si tu aimes rire des personnages déjantés d’Elle me déteste et Wake up, Warrior! alors vient t’emprisonner dans Elfes prisonniers, Orcs geôliers !

Les commentaires sont fermés.