-

Pinocchio, nouvelle romance fantastique !

Posté le 16 octobre 2018 par

Jusqu’où peut-on aimer un fantôme ?

Le fantôme d’un lycéen s’est attaché à Haram d’une bien étrange façon…

À travers un collier ! En le mettant à son cou, elle déclenche l’entrée de Gaon dans sa vie… sans savoir l’importance qu’il va y prendre !

 

Elle est la seule à voir ce fantôme, mais elle est visiblement loin d’être l’unique personne concernée, car les coïncidences se multiplient. D’étranges nouveaux voisins, son ancien amour qui réapparaît…

Où ira le cœur d’Haram ?

Maladroite, spontanée, enjouée, elle va être séduite par la bonté et le sourire lumineux de son fantôme…mais une relation amoureuse avec un fantôme est-elle seulement possible ? Quand on s’attache à un être si particulier, la réalité peut vite vous rappeler à l’ordre ! Surtout quand d’autres candidats à l’amour s’en mêlent… Alors avec qui finira-t-elle ? Les paris sont ouveeeeeerts ! 😀

Il a tout oublié de sa vie antérieure

L’amnésie totale ! La seule chose qui est certaine, c’est qu’il est bel et bien mort. Mais comment ? Et pourquoi ce retour parmi les vivants ? Gaon a bien une vague impression sur sa famille, mais aussi la sensation que découvrir son histoire va faire remonter de douloureux souvenirs… Il devra les affronter et écouter ce que la vie a encore à lui apprendre. Le collier a bien des révélations à lui faire !

Un manga fantasy bourré de twists

On est loin de la romance impossible classique ! L’auteur a bien pris soin de ne jamais nous emmener où on se l’imaginait, avec de nombreux twists, des cliffhangers et un scénario bien plus élaboré que ne le laisse entendre le début… Il se joue de nos émotions pendant tout le manga, même les moments comiques n’arrivent jamais quand on les attend… Question ascenseurs émotionnels tu seras servi !

 

Autre gros point fort du manga : le travail des personnages. L’auteur a vraiment travaillé les traits de caractère, les aspirations de chacun et le background des persos, ce qui leur procure beaucoup de relief et de densité. Exemple parfait avec la petite sœur du voisin, personnage a priori secondaire mais dont l’exploration des souffrances et des contradictions apporte une réelle profondeur au récit.

 

Au fait, pourquoi Pinocchio ? Rien à voir avec un spin-off du conte à la marionnette ! Tu comprendras le titre… À la fin de l’histoire. 😉

Commentaires 1
Ajouter un commentaire