manga-français
- -

Nouvelle série – La Garderie des Beaux Garçons

Posté le 17 septembre 2018 par

Sa nouvelle vocation ? Travailler avec des beaux gosses !

Se faire une place dans une garderie tenue exclusivement par des hommes, pas facile quand on est une fille !

Surtout quand on préfère la moto aux enfants 😆

Catapultée dans cette garderie privée huppée, Seunga va d’abord devoir s’habituer à être entourée d’enfants toute la journée.

Il faudra qu’elle se fasse aussi à autre chose : vivre parmi les beaux gosses. Parce qu’ici, on dirait bien que les profs sont recrutés au physique !

La garderie, cet environnement masculin

Seunga est la seule femme. Entre le chauffeur musclé et le prof d’anglais sexy, il y a des hormones dans l’air… Mais aussi beaucoup de douceur ! Les garçons ne sont pas tous des brutes, on ne finira jamais de le répéter. 😄

Plutôt craquants non ? Ils sont seulement chez Delitoon !

Une vocation totalement inattendue

Elle craignait de s’ennuyer ferme, elle va pouvoir jeter ses préjugés direct aux oubliettes. Notre ancienne motarde pense que les enfants, c’est moins sensationnel que les deux-roues ? PERDU ! Entre la finesse des techniques éducatives et les crises à gérer, c’est tout un art.

L’éducation de demain ?

Le directeur, visionnaire, prône une éducation « féminin –masculin ». L’idée : les enfants seront les citoyens de demain, et l’idéal serait de leur donner à la fois des qualités « féminines » et des qualités « masculines » : des garçons qui savent reconnaître leurs sentiments et qui ne cherchent pas à dominer à tout prix, des filles qui ont de l’ambition et de l’indépendance. Au quotidien, il s’agit d’oublier ses réflexes, et ça peut donner des situations croustillantes !!

Un manga moderne, engagé et marrant

Créer une série sur le sujet de l’éducation des enfants, il fallait oser. Le pari est vraiment réussi : les personnages sont attachants, le scénario est très bien conçu. Est-ce qu’il y a des blagues potaches et des stéréotypes ? Oui. On ne vous cachera pas qu’il suffit de voir le chauffeur débouler pour le comprendre. Mais finalement, c’est ça qui fait aussi tout le charme de la série ❤️❤️❤️

Le directeur est un roman à lui tout seul, ses acolytes sont hauts en couleur. Les parents d’élèves, n’en parlons pas. Oh, et une dernière chose : je défie quiconque lira cette série de ne pas s’identifier à l’héroïne !!

Commentaires 6
Ajouter un commentaire